Christian FLAVIGNY

psychanalyste

Presse / Médias

29 janvier 2022 - Aleteia: La loi sur les thérapies de conversion favorise des solutions factices

Sous couvert de lutter contre les pratiques de thérapies de conversion des personnes homosexuelles, la loi votée à l’Assemblée vise à protéger le droit des mineurs à changer de sexe. Le pédopsychiatre Christian Flavigny dénonce une volonté d’entraver toute réflexion à l’égard d’enfants en profond désarroi, notamment en disqualifiant le lien parents-enfants.

Lire la suite...

15 décembre 2021 - Institut Thomas More: Que dit réellement la loi sur les « thérapies de conversion » ?

Députés et sénateurs se sont mis d’accord le 14 décembre sur la rédaction commune d’une proposition de loi pour interdire les « thérapies de conversion ». Mais ce texte entend aussi empêcher toute mise en question du souhait d’adolescents voulant changer de sexe, argumente le pédopsychiatre Christian Flavigny, auteur de Aider les enfants « transgenres ». Contre l’américanisation des soins aux enfants (éd. Pierre Téqui, 2021), qui s’inquiète de la disqualification des parents et des professionnels de santé.

Lire la suite...

02 novembre 2021 - Le Figaro: L'enfant est privé du cadre symbolique de sa filiation

Attribution du nom du père jugée discriminatoire par la CEDH: «L'enfant est privé du cadre symbolique de sa filiation»

Un arrêt récent de la Cour Européenne des Droits de l'Homme est l'occasion de revenir sur l'attribution à l'enfant des noms de famille de ses père et mère.
Jadis l'enfant portait comme seul nom celui de son père : le patronyme. Était-ce pour autant le témoignage d'une domination masculine ? En rien : mais les registres, paternel et maternel, étaient clairement différenciés. Le registre maternel n'avait pas besoin d'affichage ; il suffisait à la mère le témoignage d'avoir accouché de l'enfant pour devenir sa mère ; la mère était «certissima» selon le précepte «la mère est celle qui accouche»

Lire la suite...

08 octobre 2021 - Atlantico - Tribune: Médecine de la transsexualité : cette autre thérapie de conversion tout aussi dangereuse que celle que l’on vient d’interdire

La circulaire Blanquer concernant l’inclusion des enfants transgenres a suscité une vaste polémique. Avec Christian Flavigny
 
Atlantico : Pour rappel, quel est le phénomène de dysphorie de genre ? Comment se manifeste-t-il notamment chez les enfants ?
 
Christian Flavigny : La dysphorie de genre est un terme inadéquat d’une traduction du terme anglais « gender disphoria ». Il y a toujours ce goût chez les Américains des termes grecs, leur donnant l’impression d’être des scientifiques. Ce terme désigne dans la compréhension américaine le fait qu’il y ait des enfants ou des adolescents qui disent se sentir être de l’autre sexe que leur sexe corporel. Ce que la compréhension américaine, qui est une compréhension psychologiquement très rudimentaire et très réductrice, ne sait pas expliquer et reprend du coup l’explication des militants qui explique que la nature s’est trompée et qu’il faut donc que la médecine corrige là où la nature a failli.

Lire la suite...


Psychiatre et psychanalyste

121 rue de Charenton Paris 12°
(métro Gare de Lyon)
RV du lundi au jeudi: 01 43 45 43 28  
 

Psychiatre et pédopsychiatre

6 place de la Fontaine 56730
Saint-Gildas de Rhuys
RV fin de semaine: par mail uniquement

Expert pour l’agrément en vue d’adoption