Christian FLAVIGNY

psychanalyste

Presse / Médias

9 octobre 2023 - Le Journal du Dimanche - La culture française face au phénomène trans

Le phénomène transgenre questionne aujourd’hui la société française, suscitant un débat entre la compréhension qui s’en est déployée aux États-Unis et celle émanant de la culture psychologique française.

Comment comprendre que des personnes, adultes, adolescents, parfois même enfants, disent se sentir « dans le mauvais corps » et demandent à transitionner vers l’autre sexe, qu’ils tiennent pour être leur « véritable sexe » ? S’agit-il d’une « erreur de la Nature » justifiant la transition médico-chirurgicale réparatrice ?

Lire la suite...

Mai 2023 - Génétique Magazine: « Les jeunes », faux héros et vraies proies de notre époque

« Les jeunes » sont aujourd’hui très sollicités ; les politiques guignent leurs votes, les organismes publics leurs gamètes, les familles leurs avis sur l’avenir du monde. Bien sûr, c’est sous les plus flatteuses apparences de mieux les associer ; mais est-ce ouverture généreuse – ou intérêt bien calculé ? En quoi cela interroge-t-il notre époque ?
 
L’adolescence est cet âge en transition dans le mouvement de la vie, déjà plus l’enfance, pas encore l’âge adulte ; sur les thèmes existentiels, cela veut dire qu’elle émerge de l’innocence enfantine sans accéder encore à la perception adulte.

Lire la suite...

Janvier 2023 - Institut Thomas More: Suicide assisté · Ce qu’Olympe nous révèle de nous-mêmes

La youtubeuse de 23 ans a annoncé son intention de recourir à une aide active à mourir en Belgique. Pour le psychanalyste Christian Flavigny, il ne s’agit pas d’« une revendication à prendre au pied de la lettre ».
 
La youtubeuse Olympe nous tend un miroir de ce qu’est le lien humain dans ce que nous appelons non sans prétention notre « modernité » sociale : l’indifférence à autrui sous couvert de la liberté laissée à chacun d’être aidé à s’éliminer, désormais érigé comme un droit faisant de cette aide à exécution la marque du respect dû à autrui. Tel est le suicide-assisté, dont l’intitulé est une contradiction dans les termes.

Lire la suite...

Février 2022 - Institut Thomas More: L’assimilation, ou l’« adoption » d’une personne par la nation

Pour que l’assimilation cesse d’être décriée comme un processus aliénant, il pourrait être utile d’en éclairer le sens profond en s’aidant des mécanismes à l’œuvre dans le cas de l’adoption, un processus que personne ne conteste. Explications par Christian Flavigny, auteur de la note.
 
L’« assimilation » comme manière d’intégrer les personnes immigrées à la communauté nationale, est décriée ; elle les dépouillerait de leur identité et de leurs traditions, effet d’un manque d’ouverture que respecterait au contraire l’intégration diversitaire des pays anglo-saxons. La pratique de l’adoption permet d’éclairer le débat : leur point commun, l’accueil d’un membre initialement étranger à la famille (adoption) ou au pays (immigration) concernés, a pour enjeu qu’il en devienne un membre à part entière.

Lire la suite...

28 mars 2022 - Marianne - Mineurs transgenres : "Au nom de l’éthique, il faut interdire le recours à la méthode hormono-chirurgicale

Christian Flavigny et Michèle Fontanon-Missenard, pédopsychiatres, psychanalystes et chercheurs associés à l’Institut Thomas More, analysent un rapport rendu au ministère de la Santé, sur les personnes transgenres, qui, sous prétexte d'inclusion, trahit l’éthique médicale, en plaidant pour l'autodétermination des patients.

Le ministère de la Santé a commandé un rapport sur « l’accueil des personnes transgenres », dont les conclusions contreviennent aux principes de l’exercice médical, sous prétexte de « ne pas discriminer » lesdites personnes. Faut-il donc rappeler ces principes ? Face à un symptôme, signal d’alerte d’un dérèglement, par exemple une fièvre, le médecin en cherche la cause pour prescrire le remède adapté, par exemple une infection bactérienne. S’il sait ne pas posséder ce remède, par exemple une infection virale, il se contente d’un traitement dit alors « symptomatique », autrement dit faisant baisser la fièvre.

Lire la suite...


Psychiatre et psychanalyste

121 rue de Charenton Paris 12°
(métro Gare de Lyon)
RV du lundi au jeudi: 01 43 45 43 28  
 

Psychiatre et pédopsychiatre

6 place de la Fontaine 56730
Saint-Gildas de Rhuys
RV fin de semaine: par mail uniquement

Expert pour l’agrément en vue d’adoption